Mundillo Taurino

Bayonne : Chapeau Monsieur Luque !

Bayonne, Mercredi 14 août

Toros de Torrestrella (1/4), Pedraza de Yeltes (2/5), Puerto de San Lorenzo (3), Ventana del Puerto (6) pour

Daniel Luque : une oreille, salut au tiers, une oreille, silence, 2 oreilles et une queue après avis, silence

C’était l’événement de ce mois d’Août dans le Sud-Ouest français ! Daniel Luque a accepté le défi de s’enfermer face à six toros cet après-midi dans les arènes de Bayonne, une arène où il a souvent triomphé depuis sa présentation dans le Pays Basque en 2008.

Un après-midi réussi pour Luque devant une arène seulement remplie au 3/4. La seule chose que l’on retiendra c’est que les absents avaient tort !

Une prestation de haut vol face à trois ganaderias différentes, supérieur le lot de Pedraza de Yeltes. Tous ont offert du jeu, que ce soit lors du tercio de pique ou dans le dernier tiers, notamment le premier, troisième et cinquième.

Daniel Luque proposa une après-midi plein d’engagement et d’émotion face à un lot dans l’ensemble maniable. Le point culminant de cette tarde fut la rencontre avec le cinquième du fer de Pedraza de Yeltes. Son toreo autoritaire mais plein de style a permis de donner un récital tauromachique, laissant une faena dont le public bayonnais devrait se souvenir pour quelques temps.

On peut dire que le contrat est rempli pour Daniel Luque qui sera demain au cartel à Dax de la corrida de.. Pedraza de Yeltes !

Toro a Toro

Le premier porte le fer de Torrestrella, il a du mal à se fixer dans le capote du Luque qui parvient finalement à sortir quelques bonnes véroniques. Le toro sort seul de la première rencontre. Sur la seconde, il pousse généreusement en renversant la cavalerie. Quite par chicuelinas accroché. Le toro est noble mais manque de classe et de mobilité. Daniel Luque trace une faena avec douceur pour mettre en avant les qualités de l’animal. Il laisse les meilleurs moments à gauche par naturelles templées. Il tue d’une entière en place efficace et coupe une oreille.

Le second est de Pedraza de Yeltes, bien fait. 3 rencontres avec la cavalerie avec un toro qui pousse et qui vient de loin mais mal piqué à chaque reprise. Le toro a de la charge mais manque un peu de force sur le train avant. Daniel Luque a du mal à prendre le dessus sur son opposant. Il sert de bons passages droitiers en fin de faena avant de conclure d’un recibir involontairement mis de côté, aussitôt enlevé mais efficace.

Le troisième réservé du fer de Puerto de San Lorenzo. Il pousse sur la première pique mais se livre moins sur la seconde. Le toro est réservé mais se dévoile peu à peu dans la muleta de l’espagnol. Luque parvient en fin de faena à tirer le meilleur d’une muleta ferme et autoritaire. Il tue d’une entière en place efficace. 1 oreille.

Le quatrième du fer de Torrestrella est bien reçu par véroniques. Le toro prend deux piques appuyées en protestant au cheval. Il est court de charge, et reste sur ses gardes sur chaque passe. Luque entame sa faena par le bas, en essayant d’obliger son toro. Le Torrestrella lui reste dans le chevilles, se montrant menaçant faute à plusieurs charges impulsées à mi hauteur. Malgré quelques tentatives, Luque abrège vite.

Le cinquième de Pedraza de Yeltes est haut, de bon gabarit mais manque de tête. 3 rencontres avec la cavalerie avec un toro qui va a mas avec bravoure. En début de faena, Luque réussit à tirer quelques séries avec un toro à mi-distance. Mais rapidement, le toro se rapproche des planches. L’espagnol va sur le terrain du toro et propose un toreo plein d’émotion et d’entrega. Le public est attentif au moindre détail et encourage le torero qui reste au plus près des cornes de l’animal. Luque torée relâché, avec style et justesse malgré que son opposant se place de plus en plus près des planches. Il tue d’un 3/4 de lame qui est long d’effet mais le public est patient. Le torero de Gerena obtient 2 oreilles et la queue (qui ne s’imposait pas) et vuelta posthume pour le brave exemplaire de Pedraza de Yeltes, manquant tout de même de fond dans le dernier tiers.

Le dernier est un sobrero de Ventana del Puerto qui prend 2 piques avec forte implication. En début de faena, le toro a un peu de charges dont va tirer quelques séries Luque. Mais le toro baisse vite en intensité et ne permet pas au torero de soigner sa dernière prestation.

Jean Dos Santos 

%d blogueurs aiment cette page :