Mundillo Taurino

Bayonne : Lopez Simon et José Garrido triomphent pour la Goyesque 2016

La corrida de Domingo Hernandez a permis dans l’ensemble aux matadors de s’exprimer. Des toros assez lourd (environ 550kg) et pas toujours très bien présentés avec une moitié montrant de l’intérêt à la pique, et avec des qualités de noblesse surtout les 3e, 5e et 6e).

Miguel Angel Perera qui a été le plus mal servi au sorteo n’a pas su transmettre. Son toreo statique et trop peu coopératif n’a pas beaucoup plu à Bayonne même si sur ses deux passages, il laissa quelques muletazos de qualité. Cependant les deux faenas de Perera sont restées trop décousues et manquantes de rythme.

Alberto Lopez Simon a une nouvelle fois prouvé qu’il faisait partie des meilleurs, essayant coûte que coûte de mettre en valeur chaque qualité du toro. Dans ces deux faenas, Lopez Simon a réussi à associer détermination, engouement et style pour tracer deux faenas égales en intensité surtout la cinquième qui est allée a mas. Lopez Simon a pu enchaîner les séries mais n’a pas su conclure efficacement au moment de porter l’estocade. C’est dommage pour le madrilène qui aurait pu bonifier son succès d’une oreille supplémentaire. Encore une bonne prestation…

José Garrido, un talent pur, a prouvé à tout le monde qu’il était au même niveau que son compagnon de cartel Lopez Simon. Un garçon plein d’enthousiasme, qui met beaucoup de cœur dans ce qu’il entreprend. Il a séduit le public bayonnais avec sa classe naturelle et sa maturité. Ce fut une tarde importante pour lui aussi. Son premier toro lui a permis de réaliser un travail superbe, le citant de loin en début de faena, profitant des qualités de charge de son adversaire. Il réduit peu à peu la distance pour conserver le rythme en laissant également reposer son adversaire. Cependant il estoque mal et coupe seulement une oreille. Face à son second, plus compliqué, José Garrido revint avec la même détermination d’en découdre. Le travail est un peu moins propre que le précédent mais il coupe une oreille méritée après un combat courageux et avec beaucoup de style.

Observation : Un 7eme toro impresionnant de 637kg a été lidié par Mika Romero, recortadore. 1/2 arène.

Bayonne, Corrida Goyesque, Lundi 15 Août 2016

6 toros de Domingo Hernandez pour
Miguel Angel Perera : silence et silence
Alberto Lopez Simon : une oreille et une oreille
José Garrido : une oreille et une oreille

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :