Mundillo Taurino

Bayonne : Triomphe de Lopez Simon, la magie opère avec Enrique Ponce

Bayonne, mardi 15 août 2017

6 toros de Garcigrande pour 
Enrique Ponce : salut et vuelta
Curro Diaz : silence et oreille
Alberto Lopez Simon : 2 oreilles et 2 oreilles

Poids des toros : 557 – 572 -545 – 560 – 501 – 562

Corrida goyesque au programme de ce 15 août bayonnais. ¾ d’arènes avec une animation musicale spécialement programmé pour l’occasion avec des choristes en accompagnement de la musique. Spécial et non habituel mais plaisant à entendre !

Bon lot de Garcigrande et Domingo Hernandez pour l’occasion, un lot de toro correct de présentation, lourd avec dans l’ensemble une grande noblesse et du moteur pour l’exprimer. Seul le second arrêté et impossible à lidier sortent du lot. On garde donc 5 bons exemplaires offrant des possibilités de succès aux trois toreros.

Enrique Ponce a, encore une fois, donné une leçon de toreo au public de Lachepaillet. D’une justesse technique rare et d’une sens de la lidia qui n’est plus à démontré, le torero de Chiva collait parfaitemant au thème. Accompagné lors de ses deux faenas d’une musique classique et des choristes, Ponce a simplement mis tout le monde d’accord et sur les fesses ! Dommage qu’il rate à deux reprises la mise à mort qui le privent d’un triomphe majuscule.

Curro Diaz se mit à dos le public de Lachepaillet en estoquant vilainement son premier toro, arrêté et sans options. Ne faisant saluer Morenito d’Arles qu’à la demande d’un public protestant, Curro entame mal sa deuxième faena. Sursaut d’orgueil ou simple envie de faire, toujours est-il que Curro Diaz fait le maximum devant un cinquième noble mais manquant de moteur sur la fn. Le torero de Linares sert une faena statique hors de ses habitudes, mais avec une efficacité et un public de Lachepaillet qui se réconcilie en fin de faena demandant une oreille accordée.

Alberto Lopez Simon revenait à Bayonne pour sa deuxième corrida goyesque consécutives après avoir triompher l’an dernier. Héritant sûrement du meilleur lot de la tarde, Lopez Simon offre deux faenas complètes et dominées. Il coupe 4 oreilles après avoir fait passer deux bons moments aux bayonnais qui voient triompher Lopez Simon une deuxième fois. Bayonne et Lopez Simon ne font qu’un !

Toro a Toro

Premier toro lourd, correct de présentation qui prend 2 piques où il pousse. Bonne lidia d’Enrique Ponce. Le toro laisse quelques forces au cheval. Enrique Ponce donne une faena à mi-hauteur d’une grande justesse technique. Au fil de la faena Enrique Ponce monte en intensité et transmet avec le public. Il tue au second essai d’une entière caída.

Second toro arrêté et impossible à lidier. 2 piques où le toro s’emploie surtout lors de la première rencontre. La faena n’a pas lieu. Curro Diaz ne peut aligner les séries faute à un toro qui ne répond pas aux sollicitations du torero de Linares. Silence

Le troisième lourd, est difficile à manier au capote. 2 piques sans que le toro s’y emploie réellement. Faena très intéressante avec un toro très noble qui humilie dans la muleta de Lopez Simon. Après 2 séries correctes à droite, il profite de la bonne charge du toro sur le piton gauche pour donner des naturelles profondes et temples. Après une estocade caída mais efficace il coupe 2 oreilles

Troisième dans la lignée des précédents haut et lourd. Bonne série de véroniques. 2 piques. La magie Enrique Ponce opère une nouvelle fois !! La faena est une merveille pour l’aficionado. La technique au service de l’esthétisme avec un Enrique Ponce accordé au tempo de chado de feu donne un résultat parfait sur la corne droite.Enrique Ponce rate la mise à mort à plusieurs reprises et passe à côté de 2 oreilles qu’il aurait mérité. Vuelta fêtée

Le 5ème est difficile à cerner à son entrée en piste. Difficile à manier dans le premier tercio. Il prend 2 piques. Bonnes paires de banderilles de Morenito de Arles. Curro Diaz débute une faena face à un toro qui a un 3/4 de charge. Curro Diaz donne une faena majoritairement droitière où il réussit à lier des séries de 5/6 passes qui portent sur le public bayonnais. Le torero de Linares signe une faena technique qu’il conclut par une entière efficace. 1 oreille

Alberto Lopez Simon accueille le dernier du fer de Domingo Hernandez. Un toro haut et lourd qui met en difficulté le madrilène dans sa lidia. 2 piques. Lopez Simon rentre bien dans la faena prenant dessuite la mesure de son adversaire sur les deux pitons. Le travail paye et le public adhère dans une faena qui perd un peu d’intensité sur la fin avec un toro manquant un peu de moteur pour exprimer toute sa noblesse. Une entière efficace et 2 oreilles un peu généreuse cette fois-ci.

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :