Mundillo Taurino

Béziers : Javier Camps séduit pour la sans picadors matinale

Matinée en demi teinte dimanche matin à Béziers. Pour la novillada de la féria, Christian Parejo, Tristan Espigue, Joan Marin et Lenny Martin étaient au cartel du jour. 

Le novillero de Chiclana Chrsitian Parejo, a accueilli le Margé par chicuelinas avant que son adversaire ne le percute à deux reprises. Faena compliquée face à un novillo sans charge. Manoletinas de conclusion avant de s’y reprendre à quatre fois pour mettre fin au combat.   

Tristan Espigue a débuté par une porta gayola face à un novillo de bonne présentation. Après avoir posé les banderilles, l’Arlésien n’est pas parvenu à tirer profit de son adversaire qui aurait pu lui faire obtenir un trophée après ses deux recibirs. 

De son côté. Javier Camps a séduit à Béziers. Originaire de Valencia, l’Espagnol a livré une faena principalement à droite qui a fait tomber une oreille après une entière de côte. 

Enfin, Lenny Martin a laissé l’aficion sur sa faim. Malgré une faena de bonne facture qui aurait pu lui faire obtenir un trophée, le Biterrois a tout perdu aux aciers.

Béziers – Dimanche 16 août 2020 
Matinée – 2000 personnes 

Erales de Margé pour
Christian Parejo : salut après avis
Tristan Espigue : silence après 2 avis
Javier Camps : une oreille
Lenny Martin : silence après 2 avis

Maxime Gil

%d blogueurs aiment cette page :