Mundillo Taurino

Dax : triomphalisme au menu de la corrida de Domingo Hernandez

Face au premier toro de la matinée montrant des signes de noblesse, El Juli réalise une faena linéaire en intensité où il réussit à tirer des passes de qualité en réduisant la distance. Même si tout le travail n’a pas été d’une totale sincérité, illustré par une estocade honteuse mais efficace. 2 oreilles tombent malgré une partie du public qui manifeste leur mécontentement pour ce résultat grotesque.

A son second, et avec le triomphe en poche, El Juli s’engage peu dans ce qu’il fait et n’exploite pas totalement les qualités du toro. Les séries sont bien construites dans le final mais cela manque de fond. Au moment de l’estocade, le Juli passe à trois mètres du toro.

Lopez Simon tombe sur un très bon Domingo Hernandez noble et assez mobile. La faena est très bonne et Lopez Simon peut enchaîner les bonnes séries notamment à droite où elles sont temples. Le public accroche et Lopez Simon conclut d’une bonne entière. 2 oreilles

Le madrilène a un second assez coopératif. La faena est bien débutée à droite avec des moments plein d’esthétisme et de classe mais le madrilène ne se croise pas et se fait un peu accrocher. La suite et un peu brouillonne mais reste quand même un travail satisfaisant.

Andrés Roca Rey reçoit bien à la cape son premier adversaire. La faena est bien réalisée. Après un bon début de faena par des cambiadas dans le dos, le péruvien continue avec de bonnes séries sur la corne droite. Roca Rey cherche ensuite la bonne manière de toréer ce Domingo Hernandez qui perd de la charge. Il réduit la distance et met en place un toreo statique et spectaculaire avec beaucoup de courage ce qui lui permet de garder une bonne intensité dans sa faena. Il conclut d’une bonne estocade qui met un peu de temps à être efficace. 1 oreille

Face à son second Andrés Roca Rey trace une nouvelle fois un chef d’œuvre et s’accorde avec le toro qui perd sa charge au fil des passes. Encore une fois Roca Rey fait le nécessaire pour conserver au mieux le toro et tire le maximum. Une nouvelle oreille lui est accordée. 

Dax, Dimanche 14 Août 2016, Matinal

6 toros de Domingo Hernandez pour
El Juli : une oreille et salut
Lopez Simon : 2 oreilles et applaudissements
Andrés Roca Rey : une oreille et une oreille

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :