Mundillo Taurino

ESCALAFON : Du 20ème au 11ème…

On continue l’escalafon avec le classement du 20ème au 11ème passés à la loupe !

ROMAN Collado : Le matador espagnol avait fait une belle entame de Temporada avec une prestation remarquée à Valencia et une oreille coupée à Madrid. Mais lors de son troisième paseo, Roman se fait prendre très sérieusement et est obligé de s’arrêter 2 mois. Une fin de temporada pour remettre la machine en route à l’aube d’une Temporada 2020 qui devrait être importante.

David DE MIRANDA : Lui aussi revient de loin. Passé proche de la paralysie, le torero andalou s’est offert une sortie a hombros lors de la San Isidro de Madrid pour faire décoller sa carrière. Il termine l’année avec 24 corridas, profitant des blessures de plusieurs de ses compagnons. On le reverra en 2020.

Curro DIAZ : Temporada dans l’anonymat le plus total pour Curro Diaz qui a pourtant coupé une oreille lors de la San Isidro (la même où Roman a été blessé). La plupart de ses succès ont eu lieu dans des arènes de troisième catégorie. On le verra encore moins en 2020.

Manuel ESCRIBANO : Lui aussi a vécu une temporada compliquée avec une très mauvaise blessure lors de la San Isidro par un toro d’Adolfo Martin. Son enthousiasme et sa proximité avec le public lui ont permis de retrouver les ruedos mais Manuel Escribano va devoir se remettre de tout cela avant le début de l’année 2020.

Enrique PONCE : Blessé aux ligaments croisés en Mars lors des Fallas de Valencia, la Temporada 2019 de Ponce aura duré 3 mois : août, septembre, octobre. Difficile de tirer des enseignements de sa saison. Les arlésiens garderont en tête son formidable mano a mano aux côtés de Juan Bautista

Paco UREÑA : Beaucoup se posait des questions après la perte de son oeil en septembre 2018. Mais Paco Ureña est bel et bien là ! Une temporada 2019 marquée par plusieurs oreilles obtenues à Las Ventas et une sortie en triomphe le 15 juin avant de couper 4 oreilles au mois d’août à Bilbao. Ureña a fait la différence dans les plus grandes arènes !

Antonio FERRERA : Encore un matador dont l’année a été difficile. Une tentative de suicide au mois de mai avant un retour en grâce dans les ruedos qui se terminera par une encerrona triomphale à Las Ventas lors de la Féria de Otoño. Sacré personnage !

Octavio CHACON : Après une importante année 2018, Octavio Chacon a connu une baisse de régime cette année. Souvent en difficulté malgré son courage infaillible, le torero de Cadiz a redressé la barre en fin de saison mais devra faire mieux lors du prochain exercice.

Emilio DE JUSTO : Lui aussi a perdu de nombreux contrats faute à des blessures : la première en début d’année à Vista Alegre puis à Caceres au mois de Juin. Malgré ça, De Justo relève la barre avec une oreille à Madrid et Bilbao, puis une encerrona de haut vol face à six toros de Victorino Martin. Il sera de la partie en 2020 en espérant qu’il soit épargné par les blessures.

Alberto LOPEZ SIMON : Une oreille lors de la San Isidro et une sortie a hombros à Mont de Marsan et Zaragoza (en avril) dressent le bilan de l’année 2019 du madrilène. Plusieurs triomphes en troisième catégorie viennent gonfler les chiffres.

Rendez-vous demain pour le Top 10

%d blogueurs aiment cette page :