Istres : Jesus Enrique Colombo triomphe face aux Virgen Maria

Photo : Cultoro – Muriel Haaz

Andy Younes reçoit son premier Virgen Maria par parones. Pique sans relief puis competencia à la cape avec un quite par chicuelinas de Colombo repris par Younes. Le début de faena est donné por alto, la faena est poursuivie par la gauche. Le toro est tardo, il faut lui arracher les passes une par une. Avec des efforts, Andy parvient à lier quelques passes au toro en l’intéressant avec la voix. Mais le toro s’éteint en fin de faena. Demie épée d’effet efficace.

A son second Andy tombe sur un os. Il le cite de loin à droite en début de faena. Le toro ne transmet pas, la faena est assez insipide. Estocade très en arrière suivie d’un descabello.

Avec l’accent colombien

Le deuxième toro est un peu distrait. Colombo débute par largas. Le toro est très bien placé au cheval. Quite par navarras. Le jeune vénézuelien prend les choses en main aux banderilles qu’il pose avec brio, la dernière paire al violin mais à cornes passées. Brindis au public. Le torero construit une faena très aboutie, avec une série à droite en liant très longue. Cambio hyper serré. Les adornos sont fait par manoletinas et font chavirer le public. Grosse entière. Vuelta au toro.

A son deuxième, il sert une belle entame par tijeras. Le toro fait tourner le cheval. Omar Guerra lui tire la queue. Belles paires de banderilles où le jeune latino américain démontre tout son côté athlétique. Brindis au public, début de faena par aidées par le haut. Le toro donne des coups de tête en cours de passe. La bonne épée fait tomber l’oreille du palco.

Le premier toro de Maxime Solera se retourne très vite. Lidia vers le centre très lidiador. Le toro fait chuter le groupe équestre en poussant par à-coups. La faena est débutée au centre à mi hauteur. Le torero arrive à lier tant bien que mal à gauche. Estocada al recibir mais atravesada.

Le fosseen a à cœur de se racheter à son deuxième un magnifique toro burraco, le plus lourd de la tarde. Il va a porta gayola, le toro renverse la cavalerie. Toro brindé au public . Début de faena cité de loin à genoux, le provençal cite de loin son toro en lignes droites, prenant soin de bien l’intéresser avec la voix. La musique sonne et la faena va crescendo. Une bonne entière est synonyme d’oreille.

3/4 d’entrée. Trophée Jean Teisseire décerné à Jésus Enrique Colombo.

6 toros de Virgen Maria de bonne présentation super de jeu le second et quatrième pour
Andy Younes (blanc et argent) : applaudissements/silence
Jesus Enrique Colombo (blanc et or) 2 oreilles/oreille
Maxime Solera (blanc et or) silence après un avis/oreille

Juan Medina

%d blogueurs aiment cette page :