Mundillo Taurino

Istres : à chacun son oreille pour la novillada matinale

Photo : Aplausos – Daniel Chicot

Jorge Martinez commence la matinée par une réception a la cape de son novillo millimétrée et conclue par une revolera de gala. Il réalise un quite par tafalleras et brinde son novillo prometteur au public. Il débute sa faena par statuaires et réalise des séries fort agréables des deux côtés captant les bonnes charges du novillo. Final par benardinas et grosse épée qui font tomber l’oreille du palco.

Solalito reçoit son novillo, brusque à la cape ce qui donne un peu une impression de contre temps. Une seule pique et le novillero pose les banderilles avec allant. Le novillo est brindé à Luisito qui conseille le jeune nimois depuis le callejon. Le Jalabert va a menos et donne des hachazos. Mais Solal s’accroche, il donne un bon passage à droite accompagné de la ceinture qui fait sonner la musique. Il enchaine par des passes très méritoires à droite étant donnée la condition du novillo. La muleta est déchirée sur la gauche. Une bonne épée un peu en arrière et oreille pour couronner les efforts du novillero.

A sa sortie, le troisième novillo de Jalabert a des charges amples et franches. Clément Jaume l’accueille par farol de rodrillas. Le novillo faibli un peu à la pique. Apres un quite par tafalleras, le biterrois brinde sa faena au public. Le novillo regarde beaucoup et ne permet pas de lier forcément. Jaume construit sa faena par des passes données une par une. Bernardinas ultra serrées en fin de faena. Oreille a son courage.

Le jury designe Jorge Martinez comme triomphateur de la matinée ce qui lui donne le droit de toréer le dernier novillo. Celui ci dispose d’une très bonne présentation. Il accroche l’Andalou sur un quite par tafalleras. Le torero est enganché à droite lors de sa faena. Malgré ce défaut, sa faena va a mas. Il est attrapé et tourné dans tous les sens après un pinchazo heureusement sans gravité. L’avis sonne. Salut pour le courage de ce novillero prometteur.

Istres 1/3 d’arènes. Président Kader Kahia. Soleil et ciel bleu. Aucun autre incident ne mérite d’être relaté.

Istres, Dimanche 17 octobre 2021

4 novillos de Jalabert bien présentés et de bon jeu, petit bemol pour le troisième pour
Jorge Martinez (framboise et or) oreille/applaudissements après un avis
Solalito (bleu France et or) oreille
Clément Jaume (turquoise et or) oreille

Juan Medina

%d blogueurs aiment cette page :