Mundillo Taurino

Madrid : Ginés Marin à deux doigts de la sortie a hombros

Madrid, Mercredi 5 mai 2019

1 toro de Buenavista (1er) et 5 toros de Garcigrande y Domingo Hernandez (3ème) pour

Sébastien Castella : silence et sifflets

Alvaro Lorenzo : silence après avis et silence

Ginés Marin : une oreille et deux vueltas après pétition non accordée

Corrida de Garcigrande y Domingo Hernandez complétée par 1 toro de Buenavista, manquant de fond et de force. Le lot de Justo Hernandez sort globalement décevant excepté le lot de Ginés Marin (3ème et 6ème). Manquant de fond, les toros n’ont pas permis au français et à Lorenzo s’accorder au mieux. Le lot de Ginés Marin bien plus coopératif, notamment le 3ème exemplaire de Domingo Hernandez, doté d’un bon fond de noblesse.

Ginés Marin coupe une oreille de son premier après une faena de bonne facture sur les deux pitons. Il profite de la bonne noblesse de l’animal qui aurait pu être primé d’une vuelta al ruedo s’il avait brillé au cheval. Face à son second, Ginés Marin réalise également un bon travail, donnant des séries intéressantes. Malheureusement il pinche une première fois avant de porter une entière efficace légèrement tombée. La présidence lui refuse l’oreille malgré la pétition majoritaire qui aurait du être entendue si l’on suit le règlement taurin.

La tarde de Sébastien Castella est à oublier. Hors du coup face à deux adversaires peu coopératif, le français reste en échec à plusieurs reprises aux aciers.

Alvaro Lorenzo laisse lui deux prestations brouillonnes, notamment face à son premier qui donne quelques charges intéressantes en début de faena. Le matador de Toledo se fait désarmer à plusieurs reprises et ne parvient pas à prendre le dessus. Son second ne donne pas beaucoup d’options.

%d blogueurs aiment cette page :