Mundillo Taurino

Madrid : une oreille de poids pour Luque pour mettre un terme à la Féria de Otoño 2021

Lot de présentation inégale et dans l’ensemble décevant de Santiago Domecq et Ventana del Puerto, qui est venu compléter la corrida avec deux exemplaires.

Daniel Luque a coupé une oreille du troisième après une faena d’un grand mérite, où entrega et technicité se sont conjugués. Le toro de Santiago Domecq n’a pas facilité la tâche de par son exgigence et sa tendance à charger violemment, mais Luque est parvenu à faire rompre l’animal. En portant une estocade engagée, il obtient une oreille de poids qui vient conclure une grande temporada pour l’espagnol.

Miguel Angel Perera a montré pour sa part de bonnes choses. La condition de ses opposants ne lui a pas permis de briller malgré deux débuts de faenas intéressants.

El Juli est resté en dessous de ses deux adversaires, notamment le dernier devant lequel le madrilène a choisi de ne pas s’engager. Il réalisa une meilleure prestation face à son second, mais le tout resta décevant.

Toro a toro

Le premier du fer de Santiago Domecq pour El Juli. Il hérite d’un toro à la charge inégale mais qui se livre. Le madrilène ne s’engage pas et sert une faena décevante face à un toro qui sera estoqué sans être exploité.

Le second toro porte le fer de Ventana del Puerto, juste de présentation, est très bien lidié par Javier Ambel et banderillé par Vicente Herrera et Curro Javier, invités à saluer. Miguel Angel Perera brinde son toro au public avant d’entamer sa faena par des passes changées dans le dos. L’espagnol réalise un bon début de faena mais la baisse de régime de l’animal vient freiner le tout. Épée tombée efficace.

Bien présenté, le Santiago Domecq est mal piqué à 2 reprises par Manuel Quinta. Le toro est avisé, dangereux et sur la défensive. Daniel Luque sert une faena de grande valeur, où il parvient à faire rompre l’animal. Il laisse plusieurs séries vibrantes avec engagement avant de porter une grande estocade qui fait effet. 1 oreille de verdad!

Face au quatrième de la Ventana del Puerto, le Juli montre de meilleures dispositions. Le toro est maniable et mobile, il permet au Juli de laisser de bons moments. Il tue d’une vilaine épée de côté portée à “julapié” sous les sifflets des tendidos.

Juste de présentation le cinquième de Santiago Domecq dévolu à Miguel Angel Perera. A nouveau, la cuadrilla brille à l’image de Javier Ambel, qui salue aux banderilles. L’espagnol réalise un début sérieux par le haut en variant son toreo. Il laisse de bons passages sur les deux bords mais son opposant baisse en intensité sur la fin de faena.

Daniel Luque soigne son toreo de capote à la réception du dernier exemplaire de la tarde, sérieux de présentation. Le torero de Gerena fait face à un toro qui se défend et se montre dangereux. Il laisse une nouvelle prestation de qualité, en s’engageant, mais le toro ne lui permet pas d’aller chercher la seconde oreille synonyme de triomphe.

Madrid, Dimanche 10 octobre 2021

6 toros de Santiago Domecq et Ventana del Puerto (2°/4°) pour
El Juli : silence et silence
Miguel Angel Perera : salut au tiers et salut au tiers
Daniel Luque : une oreille et salut

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :