Mundillo Taurino

Mont de Marsan : Alberto Lamelas et Pedraza de Yeltes triomphent en clôture de la Madeleine 2021

Les toros de Pedraza de Yeltes et Alberto Lamelas nous ont offert un final de Féria de bon niveau. Le mayoral et l’espagnol sont sortis en triomphe du Plumaçon après une corrida entretenue et intéressante qui a tenu en haleine les aficionados montois. Déçus de cette cuvée 2021, cette dernière corrida a relevé le niveau général de la Féria avec du bétail et des toros qui se sont employés tout au long de la tarde.

Pedraza de Yeltes faisait sa présentation en terre montoise après avoir triomphé à plusieurs reprises chez le voisin dacquois. Le lot envoyé par la famille Urunga s’est révélé d’une grande inégalité, que ce soit en termes de présentation, gabarit ou comportement. Le second et le cinquième de la tarde ont été primé d’une vuelta posthume après des tiers de piques allant à mas. 3 rencontres spectaculaires par tête avec des lidias bien menées par Alberto Lamelas et Domingo Lopez Chaves. Dans le dernier tiers, les toros ont été trahis par un manque de fond notable sur certains exemplaires mais donnant de l’intérêt chez les autres.

Tercio de pique du troisième Pedraza de la tarde ©Victoria Bordes

La terna du jour va rester comme la plus intéressante de cette Madeleine 2021. Trois toreros au style différent mais une entrega intacte tout au long de cette corrida.

Domingo Lopez Chaves a ébloui la tarde par son professionnalisme, son sens de la lidia et sa capacité à toréer de verdad. Au dessus de son premier sans option, il donna une leçon de toreria face au second. Main droite, Lopez Chaves réussit à faire rompre le toro et lui donner de la continuité en allongeant sa charge. Un travail précis et minutieux qui pouvait le conduire vers un trophée de poids s’il n’avait pas échoué à l’épée.

Alberto Lamelas a décroché cette après-midi un triomphe de poids qu’il alla chercher avec toute sa détermination et son courage. C’est à puerta gayola qu’il accueille ses deux adversaires de Pedraza de Yeltes, avec un second digne d’un toro de Madrid. Il laisse deux prestations abouties en réussissant par passages, à se relâcher et exploiter les qualités de noblesse de ses adversaires. Face à son second, aux armures démesurées, il passe près de la correctionnelle mais reste dans le combat pour finir par manoletinas vibrantes. Après une entière engagée il obtient la seconde oreille de son après-midi et s’offre une première sortie à hombros des arènes de Mont de Marsan.

Gomez del Pilar était attendu par les aficionados “A Los Toros” après son triomphe vicois. Aux côtés de ses compagnons de cartel, le madrilène connut une tarde plutôt discrète où il laissa de bons passages face à chaque toro de son lot. Malheureusement, il aurait pu mieux faire compte tenu de la maniabilité de son lot qui ne demandait qu’un peu plus de domino. A voir à nouveau pour observer sa progression.

Toro a Toro

Le premier Pedraza de Yeltes est bien présenté, dans le type de la ganaderia, haut et lourd. Il a du mal à se fixer. Lopez Chaves le mène avec métier au cheval pour 2 rencontres sans briller. Le toro est très difficile à manier et met la cuadrilla en grande difficulté dans le tiers de banderilles. Le toro est un manso dénué de caste. Il reste près des planches sans charge. Lopez Chaves tire plus du maximum espéré face à ce toro. Effort récompensé par le public.

Alberto Lamelas reçoit à puerta gayola le second Pedraza de Yeltes qu’il mène ensuite au cheval à deux reprises. Le toro s’implique sous le fer mais l’espagnol économise son adversaire. Le toro charge avec beaucoup de qualité dans le capote de sa cuadrilla. Entame de faena au tiers avec des séries données de loin. Lamelas réussit à peser sur son animal et à lier d’intéressantes séries. La musique tarde à jouer malgré le bon début de faena. À gauche, il laisse de bonnes naturelles relâchées même si le toro est moins maniable. Il tue d’une entière trasera portée avec engagement et coupe une oreille méritée. Vuelta posthume pour le toro qui a montré bravoure à la pique et noblesse dans le dernier tiers.

Gomez del Pilar réalise une très bonne lidia face au troisième. Le toro prend 3 piques en allant à mas, et en poussant au contact du cheval. Grande ovation pour le picador à sa sortie. Del Pilar entame sa faena à genoux contre les tablas et sert deux bonnes séries enchaînées. Il se perd ensuite les pinceaux avec des séries accrochées et brouillonnes. Le toro charge avec bravoure dans la muleta. Del Pilar réussit en fin de faena à donner une nouvelle bonne série à droite mais sa faena manque globalement de justesse. Il tue d’un recibir tombée et plusieurs descabellos.

Le quatrième est juste de présentation. Il prend 3 piques. Domingo Lopez Chaves entame une bataille acharnée après un tercio de banderilles courageux de sa cuadrilla. Le salmantin livre une prestation de bon niveau en laissant les meilleurs passages sur le piton droit. Il parvient à allonger la charge de l’animal et donner de la continuité à la faena. Il échoue malheureusement à l’épée à plusieurs reprises et perd une oreille méritée.

Le cinquième est reçu à puerta gayola par Alberto Lamelas. Un toro d’une présentation impeccable, digne de Madrid, pour une réception courageuse de l’espagnol. 3 piques avec un toro qui part de plus en plus loin et qui pousse au cheval. Le toro est menaçant avec un immense berceau de corne. Lamelas laisse de bons derechazos avec l’appui des tendidos. A gauche, il parvient à ralentir la charge de l’animal. Une faena globalement bonne que Lamelas conclut par une entière engagée au deuxième essai qui fait effet. 1 oreille accordée et vuelta posthume pour le toro de Pedraza.

Le dernier toro, juste de présentation prend 3 piques. Gomez del Pilar entame bien sa faena face à un toro qui se laisse toréer. Son travail est inégal et manque par moment de précision et de transmission. Del Pilar est volontaire et parvient, par moment, à lier de bons muletazos. En difficulté aux aciers pour conclure la Madeleine 2021.

Mont de Marsan, Dimanche 25 juillet 2021

6 toros de Pedraza de Yeltes pour
Domingo Lopez Chaves : silence et vuelta après avis
Alberto Lamelas : une oreille après avis et une oreille après avis
Gomez del Pilar : silence après 2 avis et silence

Album photos Victoria Bordes

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :