Mundillo Taurino

Nîmes : un triomphe qui cache une fade après-midi…

Photo : Cultoro

Juan Leal est sorti en triomphe de la corrida de Garcigrande, décevante dans son ensemble avec un lot de toros manquant de caste et de force. Le français a obtenu les deux oreilles de son premier adversaire grâce à la générosité de la présidence.

Après une faena alternant des passages à genoux et un toreo statique, le français a porté une estocade foudroyante qui a libéré les deux oreilles.

Marcos Pérez prenait pour l’occasion son alternative. A 25 ans, le petit fils de Domingo Hernandez n’a pas été gâté par le sorteo qui lui fut réservé. Son toro d’alternative lui laissa quelques espoirs avant de baisser de régime dans le dernier tiers tandis que son second ne lui permit pas d’arrondir les angles.

Daniel Luque remplaçait José Maria Manzanares, souffrant du dos depuis plusieurs semaines. Le torero de Gerena a laissé quelques bons détails face à chacun de ses adversaires mais le manque de fond de son lot et ses difficultés aux aciers le laissa dépourvu de trophée.

Nîmes, Samedi 20 septembre 2020
4000 personnes

6 toros de Garcigrande/Domingo Hernandez pour
Daniel Luque : salut et salut
Juan Leal : 2 oreilles et vuelta
Marcos (qui prenait l’alternative) : salut et silence

%d blogueurs aiment cette page :