Mundillo Taurino

Saint Martin de Crau : Lorsque toro et torero ne se rencontrent pas…

Après de multiples reports, la Féria de la Crau 2021 a enfin pu voir le jour grâce à l’abnégation et au sérieux des organisateurs.

En soutien aux ganaderos locaux mais aussi par conviction taurine, Saint Martin de Crau présentait une corrida de compétencia avec du bétail 100% français.

En piste, le résultat apparaît mitigé entre un bétail irrégulier mais au rendez-vous, au contraire des toreros qui ont loupé le coche pour triompher.

Gomez del Pilar a laissé la meilleure impression chez les piétons avec une après-midi sérieuse et professionnelle qui lui permit de couper une oreille face au toro de Pagés Mailhan.

Chez les toros, l’exemplaire de Jalabert a montré les meilleures qualités, en prenant 3 piques (le seul) et donnant du jeu dans le dernier tiers dont ne profita pas Andy Younes. L’arlésien, auteur d’une prestation décevante, comme le vénézuélien Colombo qui ont laissé plusieurs toros partir sans être exploités dans la totalité.

Tardieu Frères

Le premier exemplaire de la tarde, de présentation moyenne, n’est pas franc du collier. Il est lidié avec précaution par Gomez del Pilar qui place l’animal au cheval pour deux rencontres avec peu d’implication de l’animal. Le toro proteste dans la muleta du torero. Gomez del Pilar essaie d’obliger le Tardieu mais les charges à mi-hauteur, saccadées et inégales du toro ne fluidifient pas l’affaire. Le toro manque de fond et de mobilité. Travail sérieux de l’espagnol. Il tue d’un coup d’épée foudroyant en place.

Alain Tardieu

Le second est de gabarit modeste mais armé. Il prend 2 piques sans s’impliquer sous la monture de Jean Loup Aillet. Salut de Marco Leal aux banderilles après deux bonnes paires. Dans le dernier tiers, l’animal d’Alain Tardieu est supérieur à Andy Younes qui ne profite pas au maximum des qualités de l’animal. Il sert plusieurs séries fluides sur le passage sur les deux bords. L’animal a des qualités même s’il baisse légèrement en intensité au fil d’une longue faena. Younes met une entière au troisième essai qui met du temps à faire effet.

Gallon

Le toro de Gallon est de petit gabarit mais bien armé. Jesus Enrique Colombo le reçoit par une larga de rodillas. 2 piques sans s’impliqué. Tercio de banderilles correcte du vénézuélien. Colombo trace une faena en dessous des possibilités de l’animal. Le Gallon est noble et se laisse toréer. Colombo construit sa faena trop sur la périphérie, sans forcément peser sur l’animal. Son travail est fluide mais manque de profondeur, surtout quand le toro de Gallon répète avec noblesse. Il conclut d’une grande épée foudroyante qui lui permet de couper une oreille.

Pagés Mailhan

Le toro de Pages Mailhan plus massif que les précédents prend 2 piques en venant de loin mais sans pousser. Il fait chuter le picador à l’impact sur la seconde entrée. Gomez del Pilar réalise une faena sérieuse face à un toro manquant de mobilité. L’espagnol réalise une faena sérieuse où il prend rapidement la mesure de son adversaire. Il lui sert plusieurs séries de bonne facture avant une épée concluante. Oreille

Jalabert

Le toro va au cheval à trois reprises en poussant de manière inégale au cheval. Lidia bien menée par Andy Younes et salut du picador Gabin Rehabi après un bon tercio de piques. Dans le dernier tiers, Younes entame sa faena en tentant de laisser de la distance au toro. Malheureusement il ne réussit pas à le contenir. Sa tauromachie trop brusque ne met pas l’animal dans de bonnes dispositions. À gauche, c’est une nouvelle fois sur la périphérie qu’il trouve la clé pour faire charger l’animal. Prestation décevante avant une entière concluante au 2e essai.

Turquay

Le toro de Turquay prend 2 piques en poussant uniquement sur la première rencontre. Tercio de banderilles de Colombo avec une seule paire valide, les deux autres à corne largement passées. Dans le dernier tiers, Colombo est incapable de lier deux muletazos consécutifs. Trop brusque et désordonné, il ne tire rien de l’animal qui s’arrête progressivement. En difficulté aux aciers.

Saint Martin de Crau, Samedi 2 octobre 2021

Toros de Tardieu Frères, Alain Tardieu, Gallon, Pagés Mailhan, Jalabert, Turquay pour
Gomez del Pilar : salut et une oreille
Andy Younes : silence et salut
Jesus Enrique Colombo : une oreille et silence

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :