Mundillo Taurino

Saint Sever : agréable novillada de Sanchez Fabrés en ouverture

Saint Sever, Dimanche 10 octobre 2021

4 novillos de Sanchez Fabres, bien présentés et de beau jeu dans l’ensemble pour
Jose Fernando Molina (écume de mer et or) silence après 2 avis/oreille après avis
Alvaro Burdiel (coquelicot et or) silence après avis/applaudissements

Photos : Victoria Bordes

José Fernando Molina touche un premier adversaire agréable de présentation à qui il sert une faena liée des deux côtés provocant la musique. Il tente une estocade al recibir qui est conclue par un pinchazo, puis tout part en déconfiture.

José Fernando Molina face au 1er Sanchez Fabrés ©Victoria Bordes

Ayant sans doute envie de laisser une meilleure impression à son deuxième adversaire, le plus charpenté du lot, il brinde à Antoine Capdeville. Le novillo est assez distraido et il demande les papiers. Le novillero fait l’effort en égrainant les passes une par une sur la droite. Il se croise de plus en plus finissant par un numéro de fakir entre les cornes. Et en se faisant secouer notamment sur un pecho. Final en redondos inversés. Grosse entière dans le sitio, d’effet assez lent qui fait sonner l’avis.

Alvaro Burdiel reçoit son premier novillo d’une présentation agréable et un peu brocho par des véroniques genoux à terre. Le Sanchez Fabrés pousse par à-coups au cheval. Salut du Monteño aux banderilles. Jolie entame par le haut, ce novillero a du pellizco. Derechazos à mi-hauteur, le quadrupède ayant tendance à faiblir un peu. Final par aidées par le haut. Entière en se mouillant les doigts mais un peu plate suivie d’une demie épée et d’un descabello.

Alvaro Burdiel face à son second novillo ©Victoria Bordes

Le dernier novillo de la matinée a un comportement curieux au cheval, picotazo en 2 rencontres. Le sévillan fait l’effort de réaliser de bonnes passes à gauche face à un novillo distraido. Très accroché à droite, il évite un violent uppercut du novillo qui heureusement ne touche pas l’homme après un pecho. Estocade en 2 temps concluante. Malgré une légère pétition, le président reste inflexible.

1/3 d’arènes, temps d’automne agréable.
Sobresaliente Juan Antonio Pinto (vert sapin et or)

Juan Medina

%d blogueurs aiment cette page :