Mundillo Taurino

Dax : désastre ganadero pour Adolfo Martin

Dax, dimanche 13 août 2017

6 toros d’Adolfo Martin pour
Manuel Escribano : silence et silence
Paco Ureña : sifflets et silence
David Martin Escudero : silence et silence

Décevante corrida d’Adolfo Martin en ce dimanche après-midi. Un lot qui n’offre aucunes options aux toreros du jour qui reparte sans avoir pu s’exprimer. 6 silences.

Album photo de Jean Pierre Souchon

Toro a Toro

Premier Adolfo Martin bien présenté. Fade et qui charge avec (trop de) lenteur dans la cape de Manuel Escribano. 2 piques. Faena trop fade faute à un toro qui charge sans convictions dans la muleta d’Escribano. 1 entière efficace. Silence

Le second est la copie confirme du premier. Fade, manquant cruellement de moteur, l’exemplaire d’Adolfo Martin n’offre aucunes possibilités à Ureña. 5 pinchazos et 1 entière. Sifflets

David Martin Escudero reçoit un troisième plus mobile et plus impliqué. Bonne série de véroniques. 2 piques. Le toro charge dans la muleta de Martin Escudero mais quand ce dernier monte en intensité le toro tombe par manque de force. 1 entière caída trés efficace.

Manuel Escribano recoit un quatrième bien présenté, veleto. 2 piques. La faena débute par deux excellentes séries sur la corne droite avec un toro qui humilie dans la muleta d’Escribano. En fin de cette deuxième série, le toro n’a plus de charge et charge sur la défensive mettant Escribano en difficulté, l’obligeant à reculer sur chaque passe. 1 entière. Silence

Le 5e est morphologiquement hors du type des autres toros, plus petit et de pelage negro. 2 piques. Dans le comportement, il suit la tendance générale, fade et manquant cruellement de charge et de moral. Impossible pour Ureña de construire. Silence

Il n’y aura pas de miracle. Le 6e est dans la lignée des précédents. Sans options. Silence

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :