Mundillo Taurino

ESCALAFON : Du 30ème au 21ème…

Pepe MORAL : Temporada plus que délicate pour Pepe Moral qui avait terminé sa Temporada 2018 par une grave blessure à Nîmes. Hors du coup toute la première partie de saison, il redresse la barre à Arles avec un triomphe face aux toros de Palha.

Luis David ADAME : Temporada importante pour le mexicain qui termine la saison avec 17 corridas et plusieurs triomphes importants comme à Bilbao (2 oreilles) ou Pamplona (1 oreille). Il devrait de nouveau faire partie des grandes férias de 2020.

Andrés ROCA REY : 17 corridas en 5 mois, c’est la Temporada 2019 d’Andrés Roca Rey, blessé sérieusement aux cervicales lors de son triomphe à la San Isidro de Madrid. On espère que le jeune péruvien, qui a repris l’épée ce dimanche à Lima, entamera la Temporada 2020 en plein possession de ses moyens.

Alvaro LORENZO : Une saison 2019 en demi-teinte pour un bilan globalement en dessous des précédents. Quelques triomphes comme Gijon ou les oreilles obtenues à Zaragoza (en 2 corridas) laissent des signes encourageants pour 2020 qui s’annonce décisif.

Ruben PINAR : Sous l’apoderamiento de Tauroemocion, Ruben Pinar réalise l’une de ses meilleures temporadas depuis longtemps au niveau comptable ! Même s’il n’a coupé aucune oreille en première catégorie, son encerrona à Albacete a été réussie. On se rappelle également de son triomphe de Villeneuve de Marsan.

Gomez DEL PILAR : C’est l’une des bonnes surprises de cette Temporada. Vu à Alès (1 oreille), Céret ou encore Vic Fezensac, son courage n’est plus à démontrer. Les arènes les plus toristas de France devrait compter sur lui en 2020 !

TOÑETE : Temporada discrète pour Toñete et sa première saison pleine. Des triomphes majoritairement en troisième catégorie qui ne laisseront pas une grande trace sur cette année 2019.

Diego URDIALES : Il fêtait ses 20 ans d’alternative ! Après un triomphe à Las Ventas en octobre 2018, on attendait Diego Urdiales au tournant. Il obtient un triomphe à Logroño et une oreille à Dax et San Sebastian pour les faits les plus marquants. Décevant.

José GARRIDO : Voici un autre torero en difficulté. Après des débuts remarqués, Garrido connait une période moins fructueuse avec des triomphes exclusivement dans les arènes de troisième catégorie. Le torero de Badajoz doit absolument réagir sous peine de régresser à nouveau dans l’escalafon.

Daniel LUQUE : C’est notre coup de coeur de la Temporada ! Vic-Fezensac, Aire sur l’Adour ou Mont de Marsan avant une encerrona de haut vol à Bayonne, pour la goyesque. Il confirme à Dax lors de Toros y Salsa avec une nouvelle sortie a hombros. Oui le Sud Ouest a permis à Daniel Luque de revenir au premier plan ! Ce sera l’un des toreros à suivre en 2020 !

On continue demain avec les 10 toreros suivants…

%d blogueurs aiment cette page :