Mundillo Taurino

Les résultats du week-end 21/23 mai 2021 : Santiesteban del Puerto, Añover del Tajo, Tudela, El Casar, Motril…

A Santiesteban del Puerto, deux novilladas piquées se sont déroulés ce vendredi et samedi avec le triomphe de Victor Hernandez qui a gracié un novillo de El Cotillo.

Santiesteban del Puerto, Vendredi 21 mai 2021

4 novillos de Ruiz Canovas (1°/2°) et Martin Carrasco (3°/4°) pour
Daniel Barbero : silence et silence
Gomez Valenzuela : silence et une oreille

Santiesteban del Puerto, Dimanche 23 mai 2021

4 novillos de Guadalmena (1°/2°) et El Cotillo (3°/4°) pour
Alejandro Gardel : salut et salut
Victor Hernandez: salut et indulto

A El Casar (Guadalajara), novillada mixte avec pas moins de 10 oreilles coupées à un encierro de Sampedro (rejon) et Guerrero y Carpintero.

El Casar, Samedi 22 mai

2 toros de Sampedro et 4 novillos de Guerrero y Carpintero pour
Guillermo Hermoso de Mendoza : 2 oreilles et 2 oreilles
Victor Hernandez : une oreille et 2 oreilles
Jesús Martinez (débuts en piquée) : 2 oreilles et une oreille

A Motril, le novillero Joselete a coupé 3 oreilles à un encierro de Jiménez Pasquau. Moins de chance pour Pablo Maldonado qui effectuait ses débuts en novillada piquée.

Motril, Samedi 23 mai

4 novillos de Jiménez Pasquau pour
Joselete : une oreille et 2 oreilles
Pablo Maldonado : silence et silence

A Tudela, le retour des toros en Navarre a eu lieu avec une novillada de El Canario Diego Garcia a triomphé.

Tudela, Dimanche 23 mai

6 novillos de El Canario pour
Daniel de la Fuente : silence et vuelta
Daniel Barbero : silence et une oreille
Diego Garcia : une oreille et une oreille

A Añover del Tajo, une corrida de Buenavista était au programme avec le triomphe de Morenito de Aranda, appelé de dernière minute suite au forfait de Curro Diaz. Esau Fernandez a également coupé une oreille de chacun de ses adversaires de la tarde

Añover del Tajo, Dimanche 23 mai

6 toros de Buenavista pour
Morenito de Aranda : salut et 2 oreilles
Esau Fernandez : une oreille et une oreille
Cristian Escribano : salut et une oreille

%d blogueurs aiment cette page :