Sevilla : le soir de la consécration pour Daniel Luque

La Maestranza de Sevilla a connu un grand moment de toreo en ce Jeudi 28 avril 2022 pour la seconde corrida de la féria de Abril 2022. Daniel Luque s’est offert une sortie a hombros par la puerta de principe après avoir coupé 3 oreilles de son bon lot de El Parralejo.

Le torero de Gerena hérita d’un premier adversaire très sérieux, se montrant menaçant tout au long de la lidia. Daniel Luque réalisa un travail de sape très efficace malgré un manque de transmission sur la partie initiale. Après avoir réglé l’animal en corrigeant plusieurs défauts d’une charge saccadée, avec une tendance à donner des coups de tête, l’espagnol fit parler toute sa maturité. Il parvint à dessiner une fin de faena très intéressante en prenant définitivement le dessus sur un animal resté sur la réserve. Le toro de El Parralejo lui infligea une importante voltera dont Luque sortit de manière miraculeuse avec seulement quelques contusions. Il conclut sa faena par une bonne épée qui lui permit d’obtenir sa première oreille.

Daniel Luque

Face à son second bien présenté, il effectua une lidia propre en tentant de mettre le toro en valeur lors du tercio de piques. Luque construit sa faena avec précision, rythme et toreria pour un travail qui prit directement sur les tendidos. Il dessina plusieurs séries sur les deux bords de bonne facture. La faena alla a mas au fil des muletazos avant un final en apothéose. Luque réalisa plusieurs séquences en restant sur place, variant naturelles, derechazos et luquecinas, et ainsi mettre un point final à une grande faena. Son épée, légèrement en arrière mit un peu de temps à faire effet mais le toro finit par tomber. Le palco libèra les deux oreilles ce qui lui offrit la sortie par le porte de princes.

Daniel Luque face au premier toro de El Parralejo

Le reste du lot fut également d’un bel intérêt malgré une présentation très juste des deux premiers exemplaires. Noble et avec de la race, les toros de El Parralejo ont laissé une très bonne impression sur le sable de la Maestranza.

Malhreuseument les hommes en piste ne furent pas tous au rendez-vous du triomphe. Miguel Angel Perera proposa deux bonnes prestations face au lot le plus favorable. L’espagnol réalisa deux bonnes faenas, notamment face au premier qu’il maîtrisa de bout en bout. Il obtint une oreille méritée. C’est l’épée qui est venue mettre un terme aux espoirs de Perera qui aurait pu accompagner Luque en triomphe s’il avait eu plus de réussite dans cet exercice face à son second.

Miguel Angel Perera

Après-midi plus contrastée pour El Fandi, bousculé par un premier adversaire encasté et pas évident à manier. Maître dans l’art du tercio de banderilles, le torero de Granada n’a pas réussi à profiter des qualités de ce bon premier toro de El Parralejo.

En conclusion de cette tarde, on retiendra un lot de grand intérêt pour la ganaderia El Parralejo dont Daniel Luque profita pleinement en coupant 3 oreilles. Malgré une voltera, il resta en piste pour obtenir un triomphe qui vient sanctionner son très bon moment actuel.

Sevilla, Jeudi 28 avril 2022

6 toros de El Parralejo pour
El Fandi : silence et salut
Miguel Angel Perera : une oreille après avis et salut après avis
Daniel Luque : une oreille et 2 oreilles

Jean Dos Santos

%d blogueurs aiment cette page :